LÉGION D’HONNEUR

Le 15 août 1885, Julien Le Blant est récompensé par une médaille de 1ère classe, à nouveau pour le Bataillon Carré, présenté lors de l’exposition universelle d’Anvers.

À la suite de cette distinction, le 29 décembre, sous la IIIe République de Jules Grévy, il est fait Chevalier de la Légion d’honneur à Paris 8e. Il a été recommandé par le peintre Ferdinand Heilbuth, lui-même Officier de la Légion d’Honneur.

Chevaliers de la Légion d’honneur dans a famille de JLB :

Edmond-Frédéric Le Blant  (son père)

Louis Julien Lemaire (grand-père maternel)

Hippolyte Emmanuel dit Adhémar Esmein (beau-frère)

Madeleine Lemaire (tante)

Edouard Le Blant (oncle)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code