LUIGI CHIALIVA

L’ami suisse

Luigi Chialiva est né à Caslano au Tessin en 1842.

Architecte de formation, Luigi Chialava obtient son diplôme en 1861 à Zurich, il fréquente ensuite l’atelier genevois d’Antonio Fontanesi, puis il étudie à l’école d’art Brera de Milan avec Carmo Mancini. Chialava débute au Salon de Milan et de Turin en 1864. En 1868, l’artiste remporte le 1er Prix de la Fondation Mylins, avec une scène animalière.

En 1872, il voyage à Paris et y séjourne pendant dix années, il y fréquente Giuseppe de Nittis et Giovanni Boldini, visite l’Europe, rencontre Edgar Degas à Rome, et devient son ami et l’initie à sa technique de pastel. Chialiva est aussi un chimiste, un connaisseur en technique picturale et l’inventeur d’un fixatif pour pastel, probablement à base de caséine, que Degas privilégia parce qu’il présentait l’avantage de ne pas laisser un luisant ni de manger la couleur.

Pastel de Chialiva appartenant à Julien Le Blant.

Luigi Chialiva se spécialise dans les scènes champêtres et animalières d’ovins, de bovins, d’oies, de moutons, de chevaux, des oiseaux, des animaux domestiques, des nus à l’huile et au pastel d’un naturalisme brillant et lumineux qu’il expose au Salon de Paris, à la Société Nationale des Beaux-Arts, à la Biennale de Venise en 1902.

C’est également par son intermédiaire et celui de son fils Jules que Degas adopte pour ses grands pastels la pratique des calques superposés. Ce fils Jules appelle Julien le Blant “mon oncle”.

Luigi Chialiva meurt à Paris en 1914.