DÉCORATEUR D’OPÉRA

Le 19 décembre 1883 Julien Le Blant réalise un décor représentant le Canal St-Martin pour l’Opéra Polymorphe Louis IX joué, comme il se doit, à l’hôpital Saint-Louis.  

Sur scène, le décor du canal St-Martin réalisé par J. Le Blant.

Le pot-pourri que le programme désignait comme un accès de folie en trois actes et beaucoup de tableaux, avait pris naissance à la salle de garde de Saint Louis … Quelques mois auparavant, il y avait eu, à cet hôpital, une jeune malade, dont deux internes se disputaient le cœur. Leurs camarades et amis, se divertirent à mettre leurs amours en chanson. Des couplets s’ajoutèrent aux couplets, des vers à la prose, et, finalement, de la musique.

Le produit de la représentation fut employé à fonder une rente de 400 francs destinée à donner des secours aux femmes nécessiteuses sortant de l’hôpital avec le diagnostic de syphilis.

L’Illustration du 19 janvier 1884 relatant l’événement.

« Ce sont les internes de Saint-Louis qui en ont eu l’idée et qui l’ont organisée, avec l’assentiment de M. Quentin, le très habile directeur de l’Assistance publique. Il y avait, l’an dernier, une jeune malade dont deux internes se disputaient le cœur. Leurs amis et camarades s’amusèrent à mettre leurs amours en chansons. Puis, aux chansons on ajouta de la prose, à la prose des vers tragiques, aux vers tragiques de la danse, et il en résulta une composition bizarre, tenant à la fois de la revue, du drame, de l’opérette, du grand-opéra et du ballet, tout ce qu’il y a de plus polymorphe enfin, une pièce sans queue ni tête qu’on projeta de représenter au profit des malades. » (L’Illustration janvier 1884.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code